Les artistes du Cirque Trottola inventent des histoires où l’art circassien est prétexte à raconter l’âme humaine, loin des artifices et des fanfares. Pour rire ensemble, s’étonner, frissonner sous leur chapiteau.

Campana sonne le rappel avec une cloche monumentale au centre de la piste. Deux silhouettes surgissent des tréfonds, lui massif et barbu, elle gracile aux cheveux rouges. Acrobate et clown, ils multiplient étonnantes pirouettes et maladroites prouesses, salto, trapèze, bousculades et glissades. Leurs acolytes musiciens ne sont pas très loin, au violon et au tambour. Ils jonglent avec leurs instruments, des jouets, des objets du quotidien et des machines sonores. Après Trottola et Volchok accueillis lors des précédentes éditions des Élancées, ces fous de cirque que le public adore, vont nous o«rir un spectacle drôle, touchant et poétique comme ils savent si bien faire.