Entre performance et burlesque, cirque et poésie scénique, l’univers de Yoann Bourgeois embrasse le vivant et expérimente le sensible dans ses moindres recoins.

Un homme seul face à un micro. Il va prendre la parole, un objet du décor tombe, l’interrompt, puis un autre. Les événements s’enchaînent et empêchent le discours. Et ensuite ?

On bascule de l’autre côté du miroir, là où se passent les choses que l’on n’attend pas. les paroles impossibles montrent les différentes manières d’échouer devant la prise de parole, l’envers du discours, la poésie qui surgit derrière l’impossible et qui devient à son tour parole. Directeur du Centre chorégraphique national de Grenoble, metteur en scène, acrobate et chorégraphe, Yoann Bourgeois se distingue depuis quelques années par son art du déséquilibre, sa poésie de la déconstruction, son insatiable quête de la suspension du temps. Un programme aussi ambitieux qu’infini qui nous donne à voir autant de poésie qu’un plateau de théâtre peut en donner.