Cadre aérien, portés sur baudrier, trapèze, musique

CIE AZEÏN

Lily Water d’après L’écume des jours de Boris Vian, réécrit avec les mots du cirque : le risque, le langage du corps et de l'émotion, sans recours au texte initial pour ne garder que la substance vertigineuse de cette tragique histoire d'amour.
Avec une pointe d'humour et de fantaisie, le spectacle raconte la relation entre Colin et Chloé, interprétés par un duo de voltige aérienne et accompagnés par deux musiciens. Sur des sonorités jazz, les corps se mêlent, s’entremêlent et se séparent le temps d’une suspension pour mieux se retrouver et s’étreindre, jusqu'à l'issue fatale. Ici la mort est une chute...  vers le haut !