S’inspirant de figures étranges de notre société, sept circassiens et un musicien vous invitent dans une forêt de mâts chinois où des situations du quotidien prennent vie à cinq mètres du sol.

Parce que le mât est une discipline principalement soliste, son potentiel en collectif reste à découvrir et sa pratique est à repousser au-delà de ses limites actuelles.

Cette forêt de caoutchouc et d’acier, rigide et organique permet d’explorer de nouvelles alternatives : un travail sur l’axe horizontal ouvrant la possibilité de jouer dans les espaces entre les mâts, mais également sur et sous les dix-huit sangles qui les maintiennent, de la cime jusqu’au sol.
Flottant entre les mâts à la recherche de l'état de gravité zéro, le collectif nous embarque dans un voyage surprenant.
D’étranges monstres surgiront, des créatures surréalistes.

Du bizarre au lumineux, du beau au dérangeant, cet univers entre réalité et état de rêve, vous offrira un regard sur la vie dans lequel vous pourrez sûrement vous reconnaître, avec humour, honnêteté et introspection.

Monstro est présenté à l’issue d’une résidence de création qui aura lieu du 30 octobre au 9 novembre à l’Espace Chapiteaux de la Mer, à La Seyne-sur-Mer.