Tranches de vie désopilantes et tendres d’un duo amoureux à la scène et à la ville, aux corps et aux âmes cabossés par le quotidien, éclaboussés d’amour, voltigeant dans les phares de leur Simca 1000. Une mise à nu de leur vie nomade, entre éclats de rires et larmes.

« Au fil des improvisations, les différents espaces du spectacle ont commencé à se dessiner, sur le sable et la poussière. Le temps d’une panne, on voit la maison qu’on construit petit à petit, on s’aperçoit du jardin qui réclame une si grande attention qu’on se voit dans l’obligation de le laisser sur la route.