« En fait on a eu un problème,

C’est con parce que c’était vachement bien comme truc,

Y’avait tout un tas de trucs super,

Mais bon on a eu un problème, c’est vraiment con. »

Autant vous dire que Pryl est dans de beaux draps, et de fait vous aussi.

Du sang sur les mains, un cadavre sur les bras

Y’a plus de clown qui tienne

Coincé sur ce bout de trottoir, encerclé

Pryl fait un tour de bocal et cherche des solutions pour nous sortir de là

Mais un spectateur de théâtre de rue

C’est un spectateur qui sait agir

Par la force des choses nous ferons de cet imbroglio sanguinaire dans lequel nous trempons, un instant unique, une communion publique.