Victor où la naissance d’une pensée (bon, dans l’histoire il y a aussi un chien qui parle, Céline Dion et un facteur volant)

C’est l’histoire de Victor, un petit garçon au quotidien plutôt banal : maison, école, parents, amies et amis, loisirs… Vu comme ça, rien de plus «normal». Victor n’a pas de problème.
L’histoire de Victor commence un lundi, à 7h du matin, quand son petit train-train va prendre un autre chemin…

Victor ou la naissance d’une pensée, c’est avant tout un concert avec des morceaux de théâtre dedans. Un concert théâtral, donc. Ça parle et ça chante ce moment-clef de l’enfance où l’on s’affranchit de ses parents, où l’on s’écarte un peu des adultes qui nous entourent et où l’on commence à penser par soi-même.
C’est finalement ce qu’on pourrait appeler un conte initiatique moderne (parce qu’il y a Céline Dion dedans) et musical (sans la musique de Céline Dion, par contre…).