Un espace épuré : un sol nu, trois jeux de sangles suspendus, deux corps sculptés par les sangles et la danse. Haut vol, lancé, élancé, soufflé, insufflé par l’hélium des sentiments, ce duo en suspension en volume, en dessus-dessous, sans sens apparent, autorise au rêve, à l’impossible…