Dans cette pièce chorégraphique qui dynamite les codes du conte, Séverine Bidaud, accompagnée par trois danseurs, livre une version acide et colorée de La Petite fille aux allumettes, du Petit Chaperon rouge et du Vilain petit canard.

Elle les superpose, emmenant le spectateur dans un univers fantastique où il est aussi question de discrimination, de solitude et du passage à l’âge adulte. Dis, à quoi tu danses ? mêle jeux d’ombres chinoises et images vidéo dont les dessins naïfs “à la manière d’autrefois” donnent une note poétique à cet univers hip-hop.