Après avoir exploré les fonds-marins dans Si ça se trouve, les poissons sont très drôles, Laurence Salvadori invite les tout-petits à suivre une nouvelle fantaisie visuelle et dansée tout là-haut, dans le ciel.

L’immensité céleste, un univers peuplé de mystères se révèlent par la grâce d’une danseuse qui met en mouvement des objets, joue avec des images et des touches musicales.

Les étoiles brillent dans les yeux des enfants et des adultes qui les accompagnent dans ce monde étrange et onirique.