Sur un carré de moquette rose, quatre personnages à l’énergie brute se découvrent différents les uns des autres. Ingérant les premiers éléments d’une codification sociale, la ligne de démarcation entre fille et garçon se révèle à eux par l’absurde. Elle se rappelle à nous par l’humour…

Le chorégraphe Christophe Garcia & l’autrice Érika Tremblay-Roy s’appuient sur l’univers cru de l’enfance pour aborder la prise de conscience du genre et sa perception emmêlée de culturel et d’inné. Au sein des familles, Le problème avec le rose participe de la réflexion délicate sur l’identité.