La nouvelle création de Pierre Rigal arrive au Pavillon Noir, avec les danseurs et musiciens de sa compagnie, et deux chanteurs de l’Académie de l’Opéra de Paris.

À savourer par toutes et par tous, quel que soit leur âge, et surtout, qu’ils aiment l’opéra ou pas. Car un opéra-ballet permet à la voix lyrique d’offrir un plaisir libre, sensuel et joyeux et Pierre Rigal est un chorégraphe contemporain qui aime autant travailler avec les B-Boys qu’avec les musiciens de tous genres. Ici, il aborde la voix tel un instrument du corps humain. Dans Merveille, le corps du danseur permet à la voix du chanteur de « parler » pour elle-même, dans toutes les positions possibles ou impossibles. Rien à voir avec le classique ou le baroque, mais au contraire avec les nouvelles merveilles de la technologie. Contrepoints ou polyphonies se transforment en suites chorégraphiques, dans une rhapsodie dansée-chantée-filmée, à la fois expérimentale, virtuose et ludique.

à partir de 8 ans