Traversée des apparences est la première exposition entièrement consacrée à la Magie nouvelle avec une sélection d’œuvres d’artistes les plus marquants ou prometteurs de son renouveau. Tous convoquent une expérience visuelle mystérieuse, poétique et festive, où résonance et silence répondent au burlesque et à l’absurde. Si la magie évoque habituellement l’univers du spectacle, l’exposition a pour but de réunir, exceptionnellement, les nombreux magiciens plasticiens, sculpteurs d’invisible, dompteurs de fantômes, manipulateurs d’ombres le temps d’un voyage à La Friche la Belle de Mai.

Pendant cette traversée des apparences, le magicien lui même aura disparu… il ne restera plus que l’expérience interactive ou immersive de la magie elle-même. Car la force de la magie est d’être sans visage : elle existe avant d’apparaître dans une forme quelconque. Plus encore, elle désigne, dans l’usage courant, une émotion plutôt qu’une discipline. C’est là tout le propos de la Magie nouvelle : réaffirmer le magique comme une catégorie esthétique à part entière, invite à contempler les invisibles, et à croire aux mondes sensibles et aux crédibles merveilleux.