Alors que les médias célèbrent les héros modernes, sportifs, navigateurs et autres alpinistes, nous croisons chaque jour sans les voir des aventuriers d’une autre trempe, Ulysses anonymes et désargentés qui ont affronté barbelés, policiers et passeurs, bravé tempêtes et traquenards, éprouvé la soif et l’attente dans le simple but de trouver une meilleure place dans ce monde.

Théâtre d’ombres et de reflets, parabole musicale sans paroles, Frontières retrace le parcours d’un migrant, dans un monde qui se protège de plus en plus contre lui-même.