En 2011, sa Flûte enchantée déjantée avait enthousiasmé le public du Grand Théâtre. L’équipe de l’Orchestra di Piazza Vittorio revient à Aix avec une relecture joyeuse et iconoclaste de Don Giovanni, toujours d’après Mozart !

Opéra world. Au cœur de cet opéra vagabond, Mario Tronco et Andrea Renzi ont placé la figure d’un Don Juan androgyne, rôle confié à Petra Magoni, déjà Reine de la nuit tonique et inspirée de l’opus précédent. En abolissant les frontières entre les genres et en repoussant les limites de l’éros, ils éclairent d’un jour nouveau le chef-d’œuvre mozartien. Don Giovanni, dans son night-club imaginaire, glamour et tout droit sorti d’un film de David Lynch, dirige l’orchestre et son destin, toujours animé par cette extraordinaire pulsion de liberté et de perdition.

Melting-pot de cultures et de couleurs musicales, l’orchestre du quartier cosmopolite de l’Esquilin à Rome passe de Mozart à la rumba, de la bossa au flamenco, avec des incursions pop et donne sa version du mythe universel, à sa manière, ludique, transgressive, mais follement jubilatoire.