En vingt ans d'existence, l'orchestre Divertimento a su cultiver sa différence.

Dirigé par sa fondatrice, Zahia Ziouani, il regroupe soixante-dix musiciens attirés par des projets innovants qui mélangent les esthétiques et œuvrent au rayonnement de la musique dans les plus grandes salles autant qu’à destination du jeune public défavorisé, véritable sacerdoce de cette musicienne atypique. Élève du maestro Sergiu Celibidache, la cheffe d'orchestre « passeuse de passion » (Le Parisien) devient rapidement l'une des rares femmes à s'affirmer au-delà des frontières nationales ; elle a été invitée à diriger des deux côtés de la Méditerranée, notamment l'Orchestre National d'Algérie dont elle est l'invitée principale depuis 2007. Le public du Grand Théâtre, qui a déjà pu découvrir sa détermination et son charisme en 2013, la retrouve cette année dans West Side Story, la plus célèbre comédie musicale au monde. L'idée géniale du compositeur Leonard Berstein fut de transposer l'intrigue shakespearienne de Roméo et Juliette dans l'Amérique tourmentée des années 1950. Sa musique au son des rythmes syncopés du jazz et des percussions portoricaines, porte haut son message fraternel et humaniste grâce à la faconde mélodique et à l'exceptionnelle orchestration de son compositeur. Avec l’intervention de danseurs hip-hop et de chanteurs, ils retrouveront l’esprit du New-York des années 1950.