S’il y a bien une chose à laquelle aucun de nous n’aura échappé, c’est d’avoir été un enfant.

Babarman, mon cirque pour un royaume, est la première création « jeune public » conçue par la Compagnie du Zerep. Mais, paradoxalement, cette pièce s’adresse à tout le monde. Les enfants assistent, sous un chapiteau, aux aventures de Babarman, ce roi qui abandonne ses responsabilités et part pour une virée initiatique où rien ne lui sera épargné. De leur côté, les adultes assistent aux coulisses du merveilleux, ce vestibule où se révèlent les arrangements pas toujours délicats mais nécessaires à la réalisation de la rêverie, les hors-champs aux rebuts bizarres, le making-of inquiétant et mélancolique…

En réalité, personne n’est témoin de la même chose : les enfants voient Babarman et les parents Mon cirque pour un royaume. Le voilé et le dévoilé, notion fondamentale - et salvatrice ? - de l’éducation, agissent simultanément l’un sur l’autre sans jamais se confondre. Et si l’éducation n’était qu’un souci de mise en scène du for intérieur ? La mise en scène d’un royaume enfoui à inventer.

Spectacle jeune public à partir de 7 ans sous le regard du vieux public