Sur la scène se trouvent une femme et soixante petits cubes. Haut-parleurs connectés : les blocks sont des boîtes à son qui ne fonctionnent que si on les retourne comme des « boîtes à meuh » ! Ils dessinent et composent, en grande proximité avec le public, les architectures sonores et lumineuses de villes en mutation.

Mais que fait l’architecte quand, après tant d’efforts, la ville qu’elle a créée ne dort pas et l’empêche de prendre du repos ? Quand les blocks soudain ne lui obéissent plus ? Et si soudain les blocks se rebellaient? Qu’est-ce donc qui les animerait ? Comment se comprendre et construire autre chose ensemble ?

Block c’est la construction (de soi ?) de la ville qui se déploie, se démultiplie, mute en permanence, change ses perspectives (et notre regard?) et devient un espace (le nôtre ?) un jour apprivoisé et le lendemain étranger à nouveau.