Qui n’a jamais souhaité devenir princesse d’un soir, transformée d’un coup de baguette magique par une fée bienveillante ? Qui n’a jamais souhaité être une “Cendrillon,” jeune fille recouvrant grâce au destin, par désir, hasard ou volonté, un statut social mérité ?

Cette histoire, d’une portée universelle existe tout naturellement dans d’autres cultures. On ne saurait compter le nombre de versions du conte de “ Cendrillon”, toutes retraçant, de près ou de loin, une ascension idyllique, de la cendre au trône, de la jeune fille délaissée et exploitée à la princesse adulée. Tous les protagonistes du récit, “bienveillants” ou non, participent à l’heureux dénouement du conte.

Tour à tour, jeune fille pudique, Cendrillon, Cucendron, jeune fille sans nom, en tout cas il ne faut pas en douter, ce soir elle sera la plus belle pour aller danser…