Matilde Weyergans et Samuel Hercule n'ont jamais eu peur de s'attaquer aux grands mythes du théâtre et de la littérature. Après Super-Hamlet, Hansel et Gretel et Blanche-Neige, ils mettent leur art si délicat du ciné-concert-théâtre au service de la figure picaresque: Don Quichotte.

Cette adaptation singulière de l'oeuvre de Cervantès joue de la bascule dans le 21e siècle. Ou comment la crainte d'un bug de l'an 2000 projette un bibliothécaire misanthrope dans un désert espagnol fantasmé. Il fallait oser faire naviguer Don Quichotte en terre picarde, au milieu des champs de betteraves, accompagné d'un Sancho Panza qui n'est autre que son collègue, agent d'entretien Cotorep!

En chevalier errant du 3e millénaire, il navigue entre passé et présent et passe du romanesque à la réalité. Aux manettes, le duo de la Cordonnerie rivalise d'extravagantes trouvailles associant sons, images et mots. Ce décalage minutieux a le don de raviver les chefs d'oeuvre.