Et si un monde imaginé à partir des enfants s’avérait un monde bon pour tous ?

Un monde où adultes et enfants poseraient en toute confiance leurs pieds sur terre, un monde où un adulte et un enfant pourraient s’accompagner, se porter, avancer ensemble.
Dans chacun des Duo(s) Miroir, Isabelle Hervouët rassemble un artiste et un.e enfant en s’appuyant sur la capacité de ces derniers à habiter pleinement un espace de jeu, une relation, une écriture.

Duo français : Le courage des oiseaux
Un arbre, le dernier, a été abattu. Qui est la plus affectée? L’adulte qui l’a connu ou l’enfant à laquelle n’est transmis qu’un tas de bois? Raisonner sur l’état du monde est un poids. Ne pas avoir les clefs pour l’expliquer en est un autre. Que peuvent-elles faire ?

Duo égyptien : Le plus faible des deux
Un géant bossu. Il arrive de loin, il a traversé des paysages. De sa bosse sort la tête d’un enfant sans âge. Est-ce une vie de n’avoir comme horizon que le dos d’un adulte qui fuit sans trêve ? Comment laisser l’enfant aller où il doit aller ? Comment tenir debout sans lui ? Dans l’espace, l’enfant trace, dit ses rêves.