Kant est un conte philosophique qui aborde les peurs d’un garçon face à l’immensité de l’univers et au vertige de l’infini.

L’enfant invente alors sa propre définition de la création de l’univers, « son origine du monde » son explication. Pourtant le vertige demeure. Son père lui parle alors de Kant et de notre impossibilité à tout comprendre. Grandir, n’est-ce pas apprivoiser ses peurs et ses doutes ? Le texte de Jon Fosse évoque avec une grande simplicité questions philosophiques et doutes existentiels.
Pour les éprouver, Émilie Anna Maillet a imaginé un dispositif immersif, sous la forme d’un triptyque mêlant hologrammes et vidéo 3D. Le spectateur plonge dans une réalité augmentée, un univers métaphorique, pictural, et musical qui sème le doute quant à ce qui est réel et ce qui ne l’est pas. Un spectacle, deux installations interactives pour voyager grâce aux nouvelles technologies.