On croit connaître Molière mais c'est sans compter sur cette version furieusement moderne et musicale.

Monsieur Jourdain, nouveau riche, n’est que ridicule et pousse à l’absurde l’ambition bourgeoise de tout acquérir à prix d’argent. Philippe Car réinvente ce classique et incarne avec brio ce personnage, magnifique bou«on, accompagné de deux jeunes acteurs dans les rôles de Cléante et Lucile. Tous les autres sont interprétés par des pantins et des marionnettes et même par un robot téléguidé ! On assiste à un ballet millimétré qui laisse la part belle à l’imagination. Influencée par la culture japonaise, la compagnie a opté pour un grand écart entre tradition et ultra-modernisme.

Un véritable feu d’artifice de comique et d’esprit.