Dans Doreen, inspiré de Lettres à D. d’André Gorz, le comédien et metteur en scène David Geselson donnait déjà vie à une écriture épistolaire. Lettres non-écrites relève d’un genre nouveau : se faire écrivain public dans les théâtres pour coucher sur le papier des missives jamais envoyées, des mots restés bloqués dans les têtes et dans les cœurs.

Le protocole est toujours le même : écouter pendant 35 minutes les récits intimes de spectateurs volontaires et leur en proposer, dans la foulée, une version écrite par ses soins. Expérimenté dès 2016 dans le cadre d’Occupation Bastille de Tiago Rodrigues, le protocole vit une deuxième saison.

Sur scène, David Geselson invite Margot Alexandre à mettre en voix ces puissants échantillons d’humanité sur des vidéos de Jérémie Schneider. Une aventure épistolaire qui nous immerge en accéléré dans les profondeurs d’autres vies que la nôtre.