Pour ce spectacle, la compagnie a travaillé avec des groupes d’enfants de différentes régions d’Italie.

Les artistes se sont assis près d’eux, comme s’ils étaient des ancêtres, et ils leurs ont demandé de donner, à travers des gestes, des sons, des matériaux et des couleurs, leur vision sur « l’Origine du Monde ». De ces instants, une petite galerie d’art est née, des oeuvres qui racontent « les Origines de l’Univers. » De toutes ces expériences, est apparue une constellation de petites théories du Big Bang. Little bang commence par la visite guidée de l’exposition de ces dessins, peintures, textes et installations réalisés par les enfants. Puis, les artistes invitent le public au spectacle, créé à partir de toute cette matière : une théorie théâtrale fantastique sur « les Origines de l’Univers » où le spectateur est convié à laisser vagabonder son imagination. Explosion silencieuse. Dans les galaxies comme dans les esprits et les vies des êtres humains. Ces artistes croient en la porosité de la matière. En l’éloquence du silence. En sa profondeur, même quand elle n’est que superficielle…