Mamie Ronce vit avec Moquette, son basset « qui déteste les enfants ». Chaque matin, elle regarde son feuilleton préféré puis s’en va faucher son jardin. Envoyé prendre un bol d’air chez sa grand-mère, Léopold doit débroussailler les fourrés grouillants de ronces. Il entend ricaner... et se pique !

Les Grands verront d’abord le déploiement technique : trois écrans où passent des ombres très peu chinoises manipulées à vue. Les Petits s’émerveilleront de la poésie de cette histoire où la grand-mère est si peu confiture, où le jardin a plus de ronces que de fleurs.