Miche et Drate, deux frères de vie, se frottent l’un à l’autre par leur singularité, se piquent à la vie, se questionnent pour grandir avec des mots tendres, poétiques et oniriques.

ls nous parlent de l’enfance, du jeu et de l’imaginaire en gardant ce lien précieux qui les unit.

II se pourrait bien que ces deux petites bêtes, nous titillent.
trottent dans nos têtes et dans nos cœurs de petit enfant intérieur.
Chatouillent nos envies, nous grattouillent d’espiègleries.