Le point de départ de ce spectacle est la prise d’otages qui eut lieu dans une école à Beslan à la date du 1er septembre 2004.

Plus de 1200 personnes, surtout des enfants et leurs mères ou grand-mères, ont été impliquées dans ce drame qui dura trois jours. Cela se termina dans un chaos total. Que le plus grand des maux (le terrorisme) ait choisi comme victime le plus grand des biens (un groupe d’enfants) choqua le monde entier.
Nous/Eux est loin d’être le récit de cet horrible événement, mais une pièce qui raconte comment les enfants – à leur manière – sont à même d’assumer des situations extrêmes.

Avec lucidité et humour, le spectacle Nous/Eux met en évidence le regard d’un garçon et d’une fille, interprétés par une actrice et un danseur, face à celui des adultes. Dans un récit physique, ils montrent que ce qui apparaît comme inconcevable pour des adultes, ne l’est pas pour les enfants, qui sont éclairés par leur propre logique.