Un petit précis démocratique qui s’adresse avec humour et vivacité à toutes les générations.

Le jeune Anard a du pain sur la planche : pour être élu délégué de classe, il doit mener campagne contre son camarade Cachot, aux méthodes plus radicales. Epaulé par son amoureuse Lune, ce rêveur engagé se lance dans le combat avec ardeur.

Biberonné à Guattari, Blier et Cervantès, l’auteur Boris Le Roy porte haut la verve d’un engagement drôle et virulent. Il écrit son roman pour la jeunesse dans l’urgence des élections présidentielles de 2002. Transposant les enjeux du pouvoir dans l’enceinte d’une cour d’école, il y interroge les notions de République, de laïcité, de liberté d’expression, de parité et d’intégration à hauteur d’enfants.

Il collabore avec Emilie Capliez à cette adaptation sur les planches, portée par l’énergie d’un duo de jeunes acteurs et l’onirisme des peintures de Franck Van Leeuwen en toile de fond.