C’est l’histoire de Girafe, petite fille au corps trop grand, ainsi surnommée par sa mère disparue. Sa vie serait bien plus simple si elle pouvait regarder la chaine cablée Discovery Channel pour préparer son exposé. Seulement la crise bancaire est passée par là; son père au chômage ne peut plus payer l’abonnement. Alors, au fil d’un raisonnement aussi loufoque qu’implacablement logique, Girafe se met en tête de faire un casse pour obtenir les 53 607€ qui lui assureront la chaine à vie, et tant qu’à faire aller en référer... au premier ministre.

Depuis un pays en crise où l’austérité règne en maitre, Tiago Rodrigues, metteur en scène et dramaturge portugais à la tête du Théâtre National de Lisbonne, livre un conte initiatique, où le regard ingénu et plein d’espoir de l’enfant joue les révélateurs d’un monde en proie aux aberrations et dysfonctionnements économiques.
Thomas Quillardet et son équipe d’acteurs y insufflent une vitalité avec trois fois rien d’accessoires et beaucoup d’ingéniosité.