Le retour à la tradition orale à ceci de bon qu ‘elle n’édulcore rien. Vous croyez que Messire loup a toujours soufflé de sa gueule terrifiante sur les maisons des petits porcins, comme nous l’a fait croire Mister Walt ? Que nenni : dans les trois versions présentées ici, le canis lupus trouve plus efficace de se retourner et de lever la patte, de péter et de « vessir », pour que s’effondrent les habitations plus ou moins précaires des quadrupèdes apeurés…