Au CIPEC l’enfant écoute, puis mime, suit la saveur d’une langue maternelle, sa poésie, l’humour de sa culture suivant le principe d’un lent processus d’imprégnation.