Ressentir un dépaysement de bout du monde, à 1 heure de chez soi

Voici le challenge et il est de taille ! Fuir la fournaise marseillaise, le monde sur les plages, les embouteillages, prendre le large, se baigner dans des eaux cristallines, évoluer au milieu de la végétation méditerranéenne. S’arrêter, admirer les bougainvilliers, les lauriers roses à foison, les bignognes et griffes de sorcières. Se balader sur des sentiers dans une nature préservée avec comme horizon, la mer à gauche, à droite, devant derrière. Partout où le regard se pose. Ce rêve éveillé existe ! Il s’appelle les Embiez !

A la découverte de l’île des Embiez

Cette île au large de Six Fours a été acquise par Paul Ricard dans les années 50. Propriété de la famille, elle n’en reste pas moins accessible et ouverte à tous. Pour y aller, suivez la route du bord de mer en direction du petit port du Brusc et embarquez sur les navettes des îles Paul Ricard. Une rotation toutes les 20 minutes. En à peine 10 minutes, vous y êtes. La navette vous dépose au coeur de la marina des Embiez au milieu des voiliers. Vous êtes dans le centre névralgique de l’île. Commerces, restaurants, cafés, boutiques, hôtels se trouvent ici. Au delà, que vous partiez à gauche ou à droite, c’est la nature sauvage et préservée qui vous attend.

Le point de ravitaillement est donc au débarquement. N’espérez pas trouver de l’eau ou des victuailles en dehors de ce micro village. Pensez à prendre beaucoup d’eau, il peut faire très chaud sur les sentiers, peu de points d’ombre, attention les petites têtes chauffent vite !

A pied, en petit train ou à vélo

A pied

Une route entièrement goudronnée de 6km vous permet de faire facilement le tour de l’île à pied ou à vélo. Prévoyez environ 1h30 à 2h00 de marche. En dehors ce cette route, de nombreux chemins, serpentent dans le maquis. Pour découvrir les plus beaux paysages de l’île, prenez de la hauteur. Grimpez jusqu’à la tour marine, le point le plus haut de l’île. Les vignes de l’île s’étendent à vos pieds, la mer partout où vous regardez, l’île de Bendor, autre propriété de la famille Ricard au loin, le continent avec d’un côté le cap Sicié, de l’autre, le cap Canaille.Pour ceux qui veulent en savoir plus, différents points d’information ont été mis en place sur le sentier nature. Ils vous renseignent ainsi sur la faune et la flore présentes sur l’île, dans la mer et aux alentours.

En petit train

Christian, le gérant et conducteur du petit train touristique de l’île, vous propose un tour de 40 minutes  avec un arrêt commenté sur les hauteurs. Il vous racontera avec amour, générosité et une pointe d’humour l’histoire de l’île, ses souvenirs avec Paul Ricard et des anecdotes sur la région. Chaque année, ce passionné fait voyager des centaines d’adultes et d’enfants, de nouveaux visiteurs mais également des habitués et des groupes autour de l’île.

Le départ du petit train touristique de l’île des Embiez se fait à l’Obélisque, proche de la place principale (à quelques pas de l’embarcadère). Le petit-train prend la direction des salins, au sud de l’île puis monte en direction de la Tour de la Marine où il effectue son arrêt commenté. Il redescend ensuite, longeant les plus belles plages de l’île (la plage du Rix, la plage des Allemands). Il passe devant le Fort Saint Pierre où se trouve l’aquarium de l’Institut océanographique Paul Ricard et retourne en direction de la place en passant derrière l’hôtel et les appartements, pour revenir à l’obélisque, le point d’arrivée.

Le petit train touristique de l’île des Embiez est ouvert 7 jours sur 7* en saison – d’avril à octobre – à partir de 10h00* :
Durée : 40 minutes
Tour de l’île : 6km
Nombre de places : 60

Ouvert également sur demande à l’année pour les groupes.

Contact et réservation – Christian Griesser
Téléphone : 06 88 69 76 78
Email : christian.griesser@wanadoo.fr

Les plages de l’île

Petites criques confidentielles, plages de galets, gravillons, sable, Les plages de l’ile offrent au visiteur une expérience et un cadre différents à chaque baignade. Certaines sont assez difficiles d’accès notamment avec des enfants en bas âge. Lors de notre escapade nous avons testé la plage du Rix, la moins accessible en pensant que c’était la plage des allemands, réputée comme étant la plus grande et la plus facile d’accès ! Je confirme l’accès n’est pas simple, mais avec des bonnes chaussures et en tenant la main des plus petits c’est tout à fait faisable. Notre troupe composée de grands garçons 11 et 12 et d’un petit bonhomme de 3 ans est descendue en bas, à des rythmes certes très différents, mais au bout de 10 minutes, on plongeait tous dans l’eau cristalline. Un vrai décor de carte postale !

Une île de méditerranée si proche de la côte en plein mois de Juillet, on pourrait imaginer la cohue ? Et bien non, nous étions une vingtaine sur la plage et pas beaucoup plus sur les plages que nous avons vues en empruntant les sentiers côtiers.

Un autre de nos coups de coeur, la plage de Cougoussa qui nous tendait les bras. Il fallait malheureusement penser au retour, les petites jambes commençaient à fatiguer de m’avoir suivie aux quatre coins de l’île et toute la journée dehors au soleil avait fait rendre les armes aux plus téméraires.

L’aquarium de l’institut Paul Ricard

Fermé lors de notre passage suite à un incident technique,  l’Institut Océanographique Paul Ricard a été créé en 1966 par Paul Ricard et Alain Bombard dans le but de faire connaître et protéger la mer. Ainsi, depuis plus de 50 ans, une équipe de scientifiques et chercheurs oeuvre à la protection de la Méditerranée, mène des travaux sur la biologie marine et intervient sur des domaines tels que la préservation de la biodiversité, la restauration écologique, les suivis écologiques, l’aquaculture, l’étude d’espèces protégées ou menacées…

Le rôle de l’Institut Océanographique Paul Ricard est également de sensibiliser le grand public. Au fort Saint-Pierre, l’aquarium et le musée sont ouverts toute l’année et des conférences/rencontres sont organisées les mercredis et jeudis en juillet et août, afin de mieux comprendre la faune et la flore marines. Plus d’une centaine d’espèces méditerranéennes sont présentes dans l’ aquarium.

Aquarium et musée vous accueillent toute l’année au Fort Saint-Pierre.

Et si on restait dormir ?

Dormir sur les îles c’est magique. Quand les visiteurs de la journée se retirent, que la lumière se fait plus douce, que les odeurs des plantes se font plus fortes après toute la chaleur emmagasinée dans la journée, qu’on prend un dernier bain au soleil couchant, seuls dans une petite crique, c’est une invitation à une totale déconnexion. On a l’impression d’être partis loin et longtemps. Et le matin, quel plaisir de prendre son café au milieu des habitants et habitués. Le bon plan pas cher ? Louer un voilier à quai sur le port pour une nuit.

En résumé, les Embiez on a adoré ! Nature sauvage et préservée, pas de tourisme de masse et de plages bondées. Commerçants, habitants, habitués chaleureux et sympathiques. Balade, farniente, snorkeling, vélo. Finalement, comme le résume le slogan des îles Paul Ricard, « le seul défaut de ces îles, c’est qu’on ne peut pas être sur les deux en même temps » !

Accès par le port du Brusc, situé à 4km de Six Four les Plages