Direction Gémenos, charmant village au pied de la Sainte Baume. Parking tout autour de la ville, pas de stress pour trouver une place, quel bonheur ! Terrasses, fontaines, places arborées, petits commerces, marché couvert, voilà un village qui vit et où il fait bon se poser. Nombreux restaurants déploient leurs terrasses ombragées et invitent à se sustenter avant de partir à la découverte de la vallée de Saint Pons.

A 1km du village en direction de la Sainte Baume, un parking gratuit signalé sur la gauche, est le point de départ des sentiers traversant le parc départemental de Saint Pons. Ce parc est immense, les sentiers sont praticables à poussette pour les plus jeunes. Partout des aires de pique nique, de grandes prairies avec en toile de fond le massif de la Sainte Baume, une rivière suit le sentier jusqu’à l’abbaye cistercienne, objectif de la balade.

Les panneaux indiquent 25 minutes, pour nous ça sera 1h30 !
Tout est prétexte à s’arrêter, de l’eau encore de l’eau, des cascades, des bâtons, des arbres de toutes sortes (érables, frênes, marronniers), le paradis des feuillus et au sol, les feuilles d’automne où on traine les pieds. En ce mercredi, le calme règne dans cette majestueuse forêt. Juste avant d’arriver à l’abbaye une magnifique cascade nous accueille pour un goûter bien mérité. A droite le sentier se poursuit en direction du pic de Bertagne, 2h50… on va attendre quelques années!

On poursuit la balade tranquillement au bord de la rivière pour arriver à l’abbaye cistercienne, une immense prairie avec un dégagement sur le massif de la Sainte Baume nous tend les bras. Au retour, au sortir de la forêt sur la droite, un enclos avec cochons, oies, chèvres, poneys, moutons, une sorte de mini ferme, parfait pour détourner l’attention des enfants fatigués.

Cette balade est agréable en toute saison, l’hiver si on a la chance d’avoir de la neige, l’été pour ses sentiers ombragés, l’automne avec les feuilles de toutes les couleurs. Proche de Aix en Provence, proche de Marseille, en vingt minutes on y est et on prend un grand bol d’air !