Il était une fois un meunier vantard qui avait une fille très jolie…

Le roi l’emmena chez lui et promit de l’épouser si elle transformait la paille… en or. Voilà la jeune fille en pleurs, quand soudain surgit un petit lutin qui savait filer la paille en or…
Ce spectacle se joue dans un décor tournant à la manière d’un manège à l’ancienne, évoquant tour à tour la campagne, le château du roi, la cave et sa meule de paille, puis la forêt du lutin.
Mais au fait, comment s’appelle-t-il ?

Pour ce spectacle, nous avons essentiellement recherché à la fois l’archaïsme et l’étrangeté. Chacun des comédiens a travaillé souterrainement à partir d’un animal non domestique, ce qui donne aux personnages une gestuelle et une sauvagerie très particulières. Ainsi, dès le début du spectacle, nous sommes plongés dans un univers insolite.