Aujourd’hui c’est au tour de Manue, maman vivant du Cours Julien à Marseille de se prêter à notre série de questions.

MA SUPER ORGANISATION

À quelles écoles vos enfants ?
L’école primaire Albert Chabanon

Un commentaire sur ces écoles ?
C’est une école qui accueille en majorité des enfants très défavorisés et se situe sur un territoire classé REP. En clair, c’est l’école des enfants de Noailles. Beaucoup de parents craignent cette étiquette et évitent cet établissement, ce qui le fragilise encore. C ‘est un cercle vicieux. Si tous les parents de classe moyenne mettaient leurs enfants dans cette école au lieu de jouer avec la carte scolaire, il en sortirait de belles choses. Il y aurait une vraie mixité, source de richesse. Je suis en colère contre ce refus de beaucoup de se mêler aux autres, de ce repli frileux. Les enfants y sont touchants, vrais, volontaires. Les enseignants parviennent à avancer malgré des conditions de travail très détériorées, cette année notamment : absence de remplaçants ( tous les enseignants disponibles sont mobilisés par les nouveaux postes nécessaires au dédoublement des classes de CP en REP), suppression de postes de secrétaire et d’ AVS ( auxiliaire de vie scolaire).

Vos enfants ont-ils une activité extra-scolaire ?
Camille a commencé la contrebasse à la Cité de la musique. Le niveau d’enseignement est équivalent à celui du Conservatoire mais l’esprit est plus convivial. Le coût de l’enseignement – une heure d’instrument + une heure de formation musicale – est vraiment accessible à tous. La musique n’est pas réservée à une élite. C’est une très belle structure située dans plusieurs quartiers dont celui, extrêmement populaire de l ‘espace Velten, près de la porte d’Aix .

Le mercredi après-midi, ça se passe comment ?
Camille se rend au centre municipal Michel Levy l ‘après-midi. La structure est toute neuve avec une belle cour pour cavaler. Ma fille est récemment allée voir deux expos : « Hip hop, un âge d’or » au MAC et « Si la couleur m’était contée » au Préau des Accoules, un lieu magique.

MES PETITS PLAISIRS EN FAMILLE

Avez-vous un rituel du week end ?
Aux beaux jours, c’est la mer, la mer, la mer ! Nous aimons aller nous baigner sur la plage du Prophète et nous offrir un hamburger maison au petit snack . En septembre, octobre, quand les touristes sont partis, nous sommes vraiment chanceux . Au printemps, nous enfourchons nos vélos ( vélib pour les parents) et gagnons la mer en passant par le parc Borely. C’est le seul trajet que nous puissions faire en toute sécurité puisqu’il y a des pistes cyclables. En hiver, nous faisons des balades urbaines : direction plage des Catalans pour dire bonjour à la mer, retour par le Pharo, le port et séance BD ( empruntées à l’Alcazar) bien méritée, au chaud.

Un livre à recommander ?
L’album pour enfants, le Secret du loup, de Morgane de Cadier et Florian Piger . L’illustration porte un très beau texte sur les préjugés qui accablent un pauvre loup en quête d’ami, de nouveautés. Tous les clichés y passent :imprévisible, gourmand, effrayant…

Une sortie hors de Marseille à recommander ?
La promenade de la vallée de Saint Pons, à côté de Gémenos. Dans une forêt de feuillus, on découvre des cascades moussues, des abbayes, de vastes prairies. Tout ça sans trop d’effort.

 VIVRE MA VILLE

Que dirais-tu de l’ambiance de ton quartier ?
Le cours Julien est un quartier très vivant, festif et engagé. C’est un vrai village. Je ne peux pas sortir sans tomber sur deux ou trois amis. Tout se passe autour du cours : c’est un lieu ouvert où les enfants se retrouvent après l’école dans les squares pendant que les parents, attablés aux terrasses des nombreux cafés ou glacier ( Ego, top!) papotent en les surveillant d’un œil.

Ce que vous aimez à Marseille ?
Le Vieux-Port même si c’est bateau, Noailles où l’on trouve épices, légumes et fruits exotiques, des majoubas ( sorte de crêpes garnies salées) extras, l ‘extraordinaire vue de la corniche, la proximité de la mer et des montagnes, la chaleur des gens, la grande gentillesse des marseillais envers les enfants.

Ce que vous détestez ?
La saleté des rues même si ça s’arrange un peu, les comportements incivils, les décharges sur le cours Julien, les tessons de bouteille dans les squares…

Si tu avais une baguette magique, que changerais-tu à ta ville ?
Je rénoverais les quartiers insalubres tout en y maintenant les habitants modestes, je multiplierais les pistes cyclables, je désenclaverais les quartiers nord, je créérais de nouvelles écoles,j ‘ouvrirai des piscines, je ne laisserais aucun marseillais sans maîtrise de la nage.