AFRIQUE
Des masques et nous
Après la visite de la salle Afrique où les enfants pourront découvrir de nombreux masques, comme le masque «doré» des Marka ou bien le masque  «blanc» des Pounou, retour à l’atelier pour confectionner eux-mêmes leur propre masque en papier. Crayons et ciseaux seront au rendez-vous!

Marabouts, bouts de ficelle
Bouchons, bouteilles en plastique, fil de fer, laine, tissu... Autant de matériaux de récupération que
les enfants africains utilisent pour fabriquer leurs jouets. Que cela soit une poupée ou bien une
voiture, lors de cet atelier, ça sera au tour de votre enfant de fabriquer le sien !

MEXIQUE
Des masques et nous
Comme pour l’atelier Afrique, votre enfant fabriquera son propre masque mexicain à l’aide de ce
qu’il aura découvert dans la salle d’exposition: le masque du Jaguar, de la Princesse Aztèque ou
bien celui du Diable ?

XIHUITL
Les peuples de Méso-Amérique utilisaient différentes écritures qu’ils retranscrivaient sur des livres
bien particuliers appelés codex. On pouvait y retrouver des objets, des hommes, des dieux, des
animaux, des formes qui permettaient de raconter une histoire. Après la découverte de ces
différents symboles à l’aide d’un facsimilé, votre enfant réalisera son propre mini-codex ou des
marionnettes de personnages issus de ces codex pré-hispaniques.

Les Nierika, tableaux de laine
Dans la salle du Mexique, les enfants découvriront des tableaux un peu particulier... Ils ne sont pas
faits avec de la peinture mais avec des bouts de laine ! Ces représentations des Indiens Huichol
racontent des histoires: la naissance de Tau le Dieu Soleil ou bien le pélerinage à Wirikuta pour
aller récolter le cactus sacré.
Après la visite, les enfants pourront à leur tour fabriquer leur propre tableau de laine.

OCEANIE / AMERIQUES
Apouema: les hommes-oiseaux
Les Kanak de Nouvelle-Calédonie ont de nombreuses coutumes et une culture bien marquée. Lors-
que le chef décède une période de deuil commence et peut durer quelques années. Lorsque le
nouveau chef est élu et les sculptures à son effigie terminées, une grande fête est organisée: c’est
la cérémonie de clôture de deuil durant laquelle les Deuilleurs portent un masque appelé
Apouema.
Après avoir découvert ce masque fait de bois et de plumes, les enfants colorieront, découperont et
assembleront le leur !

Plumes, duvet et compagnie
Qu’elles soient rouges, jaunes, bleues, grandes, petites, coupées, tressées...les plumes des oiseaux
sont très souvent utilisées dans l’art des indiens d’Amazonie.
Après avoir observé ces plumes sur des parures, des masques ou encore des nattes à fourmis, les
enfants confectionneront un magnifique collier de plumes sur le modèle du collier de mariage
Erikbatsa découvert durant la visite.

Jeudi 2 et vendredi 3 janvier 2014 de 10h00 a? 12h00 et de 14h00 a? 16h00

Renseignements et réservations

04 91 14 58 38 ou dgac-maaoa@mairie-marseille.fr